Evaluation nationale des politiques, législations et pratiques en migration de travail au Sénégal

Number of Pages: 
79
Year: 
2011
Electronic copy only
Description: 

En raison de sa situation géographique, et de son histoire, le Sénégal est à la fois un pays d’immigration, d’émigration et de transit.  La mobilité des populations sénégalaises vers des pays de la sous-région et vers les pays du Nord sont dans la plupart des cas motivés par la recherche de travail. Les dynamiques migratoires au Sénégal sont complexes et diversifiées, d’où la nécessité de  recueillir des données qui permettent d’avoir une compréhension du phénomène migratoire et de favoriser une gestion efficiente de la migration  de travail au Sénégal.

C’est dans ce sens que l’évaluation nationale des politiques, législations et pratiques en migration de travail au Sénégal a pour objectif  de faire un état des lieux des politiques, des législations, des structures institutionnelles, et des pratiques en ce qui concerne la gestion de la migration de travail au Sénégal.

Cette évaluation a montré que le Sénégal  ne dispose pas à proprement parler d’une véritable politique migratoire en général et d’une politique de la migration de travail en particulier. La parcellisation et la juxtaposition des institutions et des programmes en ce qui concerne la gestion de la migration de travail sont des signes parmi tant d’autres des dysfonctionnements tant au niveau interne qu’au niveau de la coordination interinstitutionnelle.

Afin d’assoir une bonne gestion de la migration de travail, le rapport fournit un ensemble de recommandations à mettre en œuvre au niveau institutionnel tel que : i) la création d’un service national de la migration de travail ou la redynamisation de l’actuelle Commission de gestion et de suivi; (ii) l’adoption d’une stratégie globale, cohérente, inclusive et réaliste sur la migration de travail comme alternative à la gestion informelle et segmentée; (iii) la valorisation de l’expertise sur la migration (de travail) et le renforcement des capacités des institutions étatiques et non étatiques chargées de la migration de travail; (iv) une meilleure gouvernance de la migration de travail; v) l’uniformisation des bases de données pour une meilleure lisibilité du marché du travail, et pour la redynamisation et la régulation du marché du travail sénégalais. Au niveau législatif les recommandations formulées visent à une harmonisation des législations nationales et internationales. En outre, le rapport préconise une professionnalisation du système de recrutement des  candidats à la migration de travail et l’implication des statisticiens et démographes dans les services chargés de la migration de travail.

Une feuille de route découlant de cette évaluation répertorie l’ensemble des recommandations à mettre en œuvre pour faciliter une meilleure gestion de la migration de travail au Sénégal. 

Table of contents: 
  • Remerciement
  • Sigles et acronymes
  • Résumé Exécutif
  • Chapitre I : Introduction et méthodologie
  • Chapitre II : Présentation des principaux résultats de l’évaluation
  • Chapitre III : Conclusion et feuille de route
  • Références
  • Annexes